Dani

 

Daniel Barba Moreno

Daniel est né en Espagne, à Arcos de la Frontera , petit village du sud de lʼAndalousie. Son père José Barba originaire dʼArcos et sa mère Ana Maria Moreno de Jerez de la Frontera , véritables aficionados de Flamenco lui transmettent très tôt lʼamour de cet art et cʼest dans les innombrables fêtes familiales , entouré de sa soeur Ana Barba, chanteuse et de ses tantes, oncles et cousins que Daniel commence à sʼinitier au Flamenco. Il décide alors de prendre des cours de guitare flamenca. Entre 1999 et 2004, il se forme auprès de Manolo Caro et Manuel Parrilla (Parrilla de Jerez) et suit des stages intensifs avec Manolo Sanlucar, Manolo Franco, José Antonio Rodriguez, José Fernandez Torres « Tomatito » et Paco Serrano. Il sʼinstalle ensuite à Jerez de la Frontera où parallèlement à ses cours à lʼécole de guitare de José Luis Balao , il accompagne les cours de danse à lʼacadémie de Manuela Carpio. En 2006, il fait un voyage à Paris et fasciné par le côté cosmopolite de la capitale et le bouillonnement culturel quʼil y ressent, il décide de sʼy installer afin de rencontrer dʼautres artistes et de se familiariser avec dʼautres cultures. Il découvre la musique persane, la musique indienne et sʼinitie aux rythmes coréens. Il se produit entre autres dans les lieux suivants : « Centro Andaluz de Flamenco » de Jerez, « Teatro Olivares Veas » dʼArcos, « Casa del Flamenco Mirasol » de Taipei à Taiwan, « Academia Flamenca » de Buenos Aires, « Festival voix de Femmes » à la Cartoucherie de Vincennes avec Ana Barba et joue dans les spectacles suivant : « Les Amants divins » de Karine Gonzalez et Shahrokh Meshkin-Ghalam au Théatre de Montauban, « La Légende de Békché » , spectacle de musique coréenne de la compagnie « Sonneurs du monde » au Musée du Quai Branly, « Sous lʼoranger » de Christina Rosmini au festival Babel Med de Marseille et « Cuadros Flamencos » dʼAlejandra Gonzalez au Théâtre de la Reine Blanche. Il rejoint la compagnie Yalla Flamenco de Neige Scariot en 2011.