Alberto

Alberto Garcia

Entouré de musiciens et de chanteurs dès son enfance, autant influencé par les « cantaores » modernes que par les anciens, il s’est forgé un style personnel qui fait de lui l’une des plus grandes voix du flamenco en France. En 1997, il se produit aux côté de Jean Marais dans l’arlésienne, il participe aux tournées de « Le Cid Flamenco » (mis en scène par Thomas Le Douarec) en France (théâtre La Madelaine, théâtre Marigny…) et à l’étranger. Il participe aux créations des guitaristes Daniel Manzanas, Mariano Martin, Juan Carlos Principal, Enrique Muriel, JP Bruttmann, El Mati, Manuel Delgado, Antonio Ruiz « kiko », et des danseuses Estefania Suissa, Sharon Sultan, Fani Fuster, Cécile Apsâra, Sara Moha, Karine Gonzalez, Paloma Garcia, Leonor Moro…Depuis peu il se produit aux côtés de Raphaël Pradal, jeune et prodigieux pianiste flamenco. Il a également été sollicité pour se produire auprès d’artistes espagnols de grande envergure tels Curro Fernandez, El Extremeno (chant), Rafael de Carmen, Andres Pena, Ramon Martinez, Alfonso Losa, Adrian Sanchez, El Mistela, Alegria Suarez, Alicia Marquez, Carmen Iniesta (danse), Oscar Lago, Miguel, Paco et Eugenio Iglesias et Canito (guitare). Il partage l’affiche de grands festivals avec des figures telles Manuel Agujetas, El Cigala, Mercedez Ruiz…et a le privilège de faire la première partie des spectacles d’El Grilo,de La Paquera de Jerez. Ouvert à d’autres influences musicales, il part un mois en Inde avec Mariano Cruceta pour la création « Inde Fusion », participe à « Entre Ciel et Terre » de Rurkmini Chaterjee, projets dans lesquels il collabore avec des musiciens indiens. Il est invité par le grand orchestre andalou d’Israël et fait une tournée dans les plus importantes villes du pays. Vicente Pradal l’intègre dans sa création « El Divan Del Tamarit », mise en scène par José Manuel Cano Lopez, puis dans « Yerma », son dernier spectacle, créé et joué pendant trois mois à la Comédie française à Paris. Ce spectacle est actuellement en tournée dans toute la France. Depuis septembre 2008 il participe à la création de «quʼest ce que tu deviens», spectacle mis en scène par Aurélien Bory pour Fani Fuster. La première mondiale a lieu au TNBA de Bordeaux, puis il est joué au théâtre Vidy à Lausanne, théâtre Nanterre Amandiers, théâtre Garonne a Toulouse… Ce spectacle est actuellement en tournée.